Photo © Patrick PIRO - Accueil du site
 
Lyon, jeudi 30 avril 2009
» Un avenir pour les Guarani » Les droits fondamentaux » L’accès à l’eau

Le droit fondamental de l’accès à l’eau

L’accès à l’eau est fondamental aussi bien pour l’agriculture familiale que pour la santé de la communauté Guarani. Or la consommation excessive de pesticides et d’engrais menace les sources d’eau des Guarani aujourd’hui et pour les prochaines années.

Bassin hydraulique du Paraná

L’étude par l’ONG ECOA du Mato Grosso do Sul examine l’expansion de la canne à sucre dans la région du fleuve Paraná - qui concentre 80% de la production brésilienne - en se concentrant sur le sous-bassin de la rivière Ivinhema. La principale conclusion est que l’expansion se produit avec une plus grande dynamique dans les domaines de la culture des céréales.

Si le Brésil a 388 millions d’hectares de terres agricoles (MAP - PNA), c’est parce que plus de 80% des plantations de canne à sucre sont les 88 millions d’hectares de la région de la rivière Paraná.

Les nouvelles installations de production d’éthanol sont à la recherche des zones avec des qualités similaires à celles exigées pour le grain ;

Un des cas est le sous-bassin de la rivière Ivinhema, de la région où ils ont produit 3,1% des grains dans le pays. En 2015, près de 50% de ce territoire peut être prise par la canne à sucre.

http://www.riosvivos.org.br/canal.p...

Aquifère Guarani

Le système aquifère Guarani est l’un des aquifères les plus vastes au monde, puisqu’il couvre 1,2 million de km², dans le sud-est de l’Amérique du Sud. Les réserves permanentes de ce système, au Brésil, sont estimées de façon prudente à 48 000 km³ environ, avec une reconstitution moyenne annuelle de 160 km³. Les prélèvements d’eaux souterraines de 20 % environ de la reconstitution annuelle actuelle suffiraient pour fournir 300 litres d’eau par jour à chacun des 360 millions d’habitants de la région.

L’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay coopèrent à l’élaboration d’un plan cohérent de protection et de gestion écologiquement rationnelle de ce système dans le cadre d’un projet financé par le Fonds pour l’environnement mondial et par la Banque mondiale - le projet pour la protection environnementale et de développement durable du système aquifère Guarani. L’Organisation des États américains, d’autres donateurs internationaux et d’autres organismes y participent également. Le succès de cette entreprise serait une importante étape vers un approvisionnement en eau régulier, à long terme, et vers la protection des ressources en eau des habitants de ces pays.

http://www.unep.org/geo/geo3/french...

Inséré par: Olivier GENEVIEVE
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)
Le droit fondamental de l’accès à la terre
« Dépendre de l’aide gouvernementale, c’est comme avoir une arme pointée sur notre tempe - cela nous empêche de nous tenir debout » Les leaders Guarani Kaiowá
Le droit fondamental à se nourrir
Les peuples indigènes Guaranis-Kaiowas, de Mato Grosso du Sul (Brésil) occupaient, dans le passé, une large région, proche de la frontière avec le Paraguay et vivaient de chasse, pêche et agriculture de subsistance. Depuis la fin du 19ème siècle ils ont connu, progressivement, la perte de, (...)

Campagne européenne pour le droit des guaranis
La terre des hommes rouges

Prix du Jury au 5ème AMAZONAS FILM FESTIVAL

Avec le soutien de la FDHT

Fondation des droits de l’Homme au travail

Site des Rios Vivos